Farine Anaïs

Farine Anaïs

Docteure - associée à titre principal

Anaïs Farine est docteure en études cinématographiques et programmatrice de films.

Elle a été doctorante contractuelle (2012-2015) et chargée de cours (2012-2017) à l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel.

En 2019, elle a soutenu une thèse consacrée à l’analyse de l’imaginaire cinématographique du “dialogue euro-méditerranéen”. Co-dirigé par Guillaume Soulez et Agnès Devictor, ce travail étudie l’imaginaire du “dialogue euro-méditerranéen” tel qu’il se manifeste depuis le milieu des années 1990 par le biais d’une approche transdisciplinaire. La première partie de la thèse cherche à comprendre comment se construit et circule un “cinéma méditerranéen” et le savoir sur cette possible cinématographie régionale en analysant quatre festivals qui lui sont consacrés. La deuxième partie s’intéresse aux enjeux que soulèvent des programmes sélectionnés par l’Union européenne (Euromed Audiovisuel et Marseille-Provence Capitale européenne de la culture) en procédant à une analyse de discours portés par ces programmes et de films qu’ils ont soutenus. La troisième et dernière partie propose une analyse de Révolution Zendj (Tariq Teguia, 2013) et, par extension, de la manière dont les questions informant ce film du point de vue de la mise en langue, du sous-titrage et du montage se présentent dans d’autres œuvres cinématographiques.

Depuis 2016, Anaïs Farine s’intéresse à l’histoire du cinéma arabe alternatif. Ses recherches actuelles portent sur la manière dont les films appartenant à ce courant étaient vus et discutés dans les années 1970, en particulier au sein du ciné-club arabe de Beyrouth.

Anaïs Farine est membre du comité d’organisation du Festival Ciné-Palestine (Paris). En tant que programmatrice elle a également collaboré à plusieurs reprises avec l’Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis.

Principales publications :

– “Beyrouth, 1973 : s’assembler autour du cinéma arabe alternatif, ou la part ciné-clubiste dans la fabrique des idées”, Biens Symboliques / Symbolic goods, « Mondes intellectuels beyrouthins (années 1950-années 1980) », ed. Aya Khalil et Candice Raymond, à paraître en 2024.
– “A new online cinema audience? An interview on aflamuna with Jad Abi Khalil”, Cinema in the Arab World: New Histories, New Approaches, ed. Ifdal Elsaket, Daniel Biltereyst and Philippe Meers, Bloomsbury, pp.211-219, à paraître en 2022.
“What comes after August: rebuilding collective strength through feminist filmmaking”, entretien avec Sarah Kaskas et Liliane Rahal réalisé par Danielle Davie et Anaïs Farine, Kohl: a Journal for Body and Gender Research, Août 2022.
“Vers un troisieme cinéma / نحو سينما ثورية. Une introduction à la traduction par Dirâsât ‘arabiyya du manifeste de Fernando Solanas et Octavio Getino”, Cinematheque Beirut, Avril 2022.
“Archives Nitrates. Représentation, pollution, explosion : sur la piste d’effets sauterelles”, Troubles dans les collection, N°2, “Toxic”, Septembre 2021.
“In Dark Times: Epistolary Films for Absent Friends”, Ettijahat – Independent Culture, Novembre 2020.
“Al-khat al-moubachar, entretien avec Reine Mitri et Rami Sabbagh réalisé par Anais Farine”, Débordements, Avril 2020.
– “Avec Kais Al-Zubaidi : Retour sur un cinéma alternatif”, revue Ecrans. 2019 – 2. n° 12. Lisières esthétiques et culturelles au cinéma, pp.195-214. Traduit en arabe pour Romman par Pierre Girard.
“Recollection, Kamal Aljafari, 2015. Cinematographic experiments for a Reappropriation of the City of Jaffa”, The Funambulist N°21 « Space & Activism », Janvier 2019, pp.54-55.
– “La médiatisation des arts méditerranéens sur le site internet Med-Mem”, Esthétisation des médias et médiatisation des arts, L’Harmattan, 2016, pp.185-192.
“Révolution Zendj (Tariq Teguia, 2013), Polygone étoilé sur fond de Méditerranée”, Jeux sérieux. Cinéma et arts contemporains transforment l’essai, Ed. Mamco, 2015, pp.289-299.
– “Alger, Bruxelles, Montpellier, Tétouan : Une analyse de la circulation de films de la région MENA dans quatre festivals de cinéma méditerranéen”, Africultures, 2015/1, N°101-102, pp.54-69.
– “Tétouan – Marseille : notes festivalières”, Aniki : Portuguese Journal of the Moving Image, vol.1, No 2, 2014, pp.415-421.
“Aux frontières poreuses des cartes palestiniennes et de l’art contemporain”, Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, N°134, 2013, Presses Universitaires de Provence, pp.71-83.