Les territoires de l’image au Brésil. Entre création audiovisuelle et industrialisation des images

Journée d'étude organisée le 12 décembre 2015 à l'Institut national d'histoire de l'art

Speakers

Feigelson Kristian
PR - Université Paris 3

Start

12 décembre 2015

End

12 décembre 2015

Grand producteur de films (une centaine de films de fiction par an), le Brésil est confronté aujourd’hui aux effets d’une crise économique, morale et sociale sans précédent, mais doit aussi faire face à la globalisation et à l’hégémonie d’une indus- trie filmique hollywoodienne, force de frappe déstabilisant ses identités culturelles respectives. Comment en faire l’état des lieux et en mesurer les effets ? Comment le Brésil prend-il sa place dans ces nouvelles reconfigurations d’un cinéma-monde ?

Les transformations socio-culturelles comme économiques, liées à ces phénomènes de mondialisation et de circulation massive des images, sont souvent perçues sous le seul angle des États-Unis, sans prendre en compte d’autres pôles majeurs comme le Brésil qui ont très tôt dans l’histoire constitué le cinéma comme axe central du développement de leurs industries culturelles respectives (séries télévisées, jeux vidéo, animation, consortiums musicaux, etc.).

Des raisons géopolitiques, économiques comme historiques ont prévalu pour entreprendre d’analyser le Brésil en Amérique latine et comprendre sa place spécifique où se concentrent des publics diversifiés autour de marchés audiovisuels reconfigurés. En effet, le Brésil a développé une industrie du divertissement de grande ampleur autour de tV Globo, mais où le cinéma continue à jouer un rôle non négligeable. À côté d’une tradition auteuriste coexistent un cinéma populaire et un documentaire critique.

Des phénomènes de convergence renforcent ces questionnements sur cette nouvelle circulation des images, dans le cadre de politiques dérégulées de l’audiovisuel après 1992 lors de la retomada illustrant différentes thématiques visuelles comme le passé colonial ressourçant les imaginaires et modèles narratifs, l’expansion urbaine à la fois chaotique et fulgurante, le statut des minorités et l’émergence de nouvelles classes moyennes avec des modèles de consommation plus axés sur les loisirs… Ce développement d’entreprises audiovisuelles dynamiques dessine aussi l’avènement des nouvelles technologies de communication avec l’entrée en force des réseaux sociaux dans l’espace public brésilien.

>>> Voir le programme de la journée d’études

Organisation : Kristian Feigelson

CONTACT

Maison de la recherche
de la Sorbonne Nouvelle
IRCAV

Adresse: 4 rue des Irlandais, 75005 Paris
Téléphone: +33 (0) 1 55 43 08 93 (pôle des unités de recherche)

TOP