Penser la littérature et le cinéma à travers la culture visuelle / Thinking Film and Literature through Visual Culture

Colloque organisé du 12 au 14 avril 2018 dans le cadre du programme Film and Literature International Colloquium Series (Paris 3-NYU).

Speakers

Soulez Guillaume
PR - Université Paris 3 - directeur de l'IRCAV
Aurouet Carole
MCF HDR - Université Paris-Est-Marne-la-Vallée
Véray Laurent
PR - Université Paris 3
Moine Raphaëlle
PR - Université Paris 3 - directrice de l'ED 267

Start

12 avril 2019

End

14 avril 2019

Address

Maison de la Recherche, 4 rue des Irlandais, 75005 Paris   View map

Les rapports entre le cinéma et la littérature ont été longtemps centrés sur la question de l’adaptation. Parmi d’autres, diverses approches enrichissent le débat comme le dépassement de la notion de “fidélité” (A. Bazin), la critique de l’iconophobie et de l’ethnocentrisme inhérents à l’adaptation (R. Stam), mais également l’étude de la critique cinéphilique et des références littéraires dont elle est ponctuée, ou la dimension visuelle de l’écriture et son intersection avec l’écran de cinéma dans l’optique de la “grammatologie” derridienne (T. Conley). Inversement, le cinéma apparaît comme une catégorie critique de l’analyse littéraire, comme le montrent les réflexions d’Eisenstein (voir le colloque “Cinématismes. La Littérature au prisme du cinéma”, organisé par J-L. Bourget et J. Nacache), ou l’hypothèse d’une “restriction de champ”, d’abord utilisée par Georges Blin à propos de Stendhal, puis poursuivie par la “focalisation” de Gérard Genette (L. Jullier et G. Soulez).

Nous souhaitons aller plus loin et aborder la culture visuelle comme une médiation pour penser la relation entre la littérature et le cinéma. La culture visuelle peut être définie provisoirement comme un espace de coexistence de dispositifs visuels, de discours, de représentations permettant les regards d’un médium sur l’autre, l’émergence de formes d’emprunts, d’hybridation et d’intermédialité. On peut interroger la relation entre le cinéma et la littérature du point de vue de l’histoire des techniques et de la visualité (J. Crary), de l’horizon d’attente sensoriel propre à un lieu et à une époque (vitesse, appareils optiques nouveaux…) et plus largement, du point de vue du champ social qui constitue le regard, la subjectivité, l’identité, le désir, la mémoire et l’imagination (W.J.T. Mitchell). D’autre part, la culture visuelle interroge la relation entre le cinéma et la littérature en posant la question de la prégnance ou des résurgences de schémas anthropologiques, psychologiques, mythiques ou sensoriels qui ouvrent éventuellement la voie à un renouvellement de l’historicité du regard.

La réflexion permettra alors de s’interroger sur la culture visuelle considérée comme la part commune au cinéma et à la littérature.

Téléchargez le programme

Organisation : Guillaume Soulez (IRCAV, Paris 3) & Ludovic Cortade (Dpt of French Literature, Thought and Culture, NYU), avec la participation du CERILAC (Université Paris-Diderot)

MORE DETAIL

Website

CONTACT

Maison de la recherche
de la Sorbonne Nouvelle
IRCAV

Adresse: 4 rue des Irlandais, 75005 Paris
Téléphone: +33 (0) 1 55 43 08 93 (pôle des unités de recherche)

TOP